Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > ANTP > Les cahiers de l’ANTP > Saint Eucher

Cahiers de l’ANTP

Saint Eucher

Randonnée du 10 juin 2001 à Beaumont de Pertuis.

Le but de cette belle randonnée est une grotte où aurait vécu un ermite, Saint Eucher. Nous y admirons un bel autel orné d’une statue du Saint, malheureusement décapitée. La grotte est profonde et de l’entrée, la vallée de la Durance apparaît toute lumière sous le léger soleil.
Nous avons peut-être foulé le sol d’un lieu saint, mais en fait rien n’atteste qu’il y ait vécu.

Saint Eucher (?)

Saint Eucher, fils de Priscus Valérianus, Préfet de la Gaule, est né vers 370 ap JC. Il épousa une riche gauloise, Galla, dont il eut deux filles : Tullia et Consortia, et deux fils. Salonius et Véranus.
Cet homme d’une foi et d’une doctrine remarquable, quitte son rang de sénateur pour prendre l’habit de religion et se retire entre 412 et 420 dans l’île de Lérins peu après la fondation du monastère par Saint Honorat puis dans l’île voisine Sainte Marguerite.

Vers 435, on vient le chercher dans sa retraite pour le nommer Evêque de Lyon. Il participe, avec son fils Salonius, au premier Concile d’Orange. Il est vraisemblable qu’il favorisa les pratiques ascétiques en accordant son patronage à des communautés monastiques naissantes et en diffusant les textes de l’ascétisme oriental.

Saint Eucher a écrit de nombreux ouvrages dont : des Commentaires sur les Saintes Ecritures, un Traité sur la vie érémitique, et sans doute aussi, La Passion des Martyres d’Aganne...
Ses œuvres furent très populaires au Moyen Age. Il mourut entre 450 et 455 ap JC. Sa fête a lieu le 16 novembre.

Sa fille Tullia donna son nom à la ville de Sainte Tulle au VIeme siècle, connue sous le nom de « Tetea ». Elle meurt vers 489 ap JC. Sa sœur Consortia, devint Sainte Consorce. Elle fit construire un hôpital à Mandelieu vers 450, hôpital qui aurait été le plus ancien des Gaules.
Son fils Salonius, devenu Saint Salone, fut Evêque de Genève. Il participa avec son père au premier Concile d’Orange. Il mourut vers 469 ap JC. Sa fête a lieu le 28 septembre.
Son autre fils Véranus devenu Saint Véran fut lui aussi Evêque. Il meurt vers 480 ap JC. Sa fête a lieu le 9 septembre.

Ces renseignements proviennent du Martyrologue Universel, paru à Paris en 1709, chez Frédéric Léonard, imprimeur du Roi.

Vous pouvez lire aussi le très intéressant livre de Jean-Paul Clébert : L’Ermite aux éditions Albin Michel… Si vous avez la chance de tomber dessus !

Texte et photographies de Chantal Jacquot et Bernard Dejean

P.-S.

Dans la rubrique "balades" voir l’article Sur les traces de saint Eucher

Faire connaissance avec l’Association Nature Terre Provence ? Cliquer deux fois sur le titre en vert : Activités, renseignements.

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip